Comment soulager les douleurs pendant la grossesse ?

Pendant la gestation, les femmes enceintes ressentent des douleurs de dos et ont souvent des maux de tête. Elles peuvent également souffrir de diverses blessures et infections, ce qui les rend plus irritables. Bien que ce soit encore un fœtus ou non, il faut établir certaines règles de prudences pour mieux le protéger. Découvrez ci-dessous quelques conseils pour soulager les douleurs des femmes enceintes.

Dites non à la malformation et la toxicité

Pendant la grossesse, la santé de la femme est fragile. En cas de maladie, il est question de trouver un bon médicament qui n’aura pas d’impact sur le fœtus. De plus, chaque période représente son propre risque. Pendant les trois premiers mois, il faut des médicaments qui empêchent les malformations ou la fausse-couche. Puis, il faut bien faire attention sur certaines molécules. Elles peuvent devenir toxiques notamment pour le fœtus. En effet, ces molécules passent à travers la barrière placentaire et produisent des effets tératogènes. Cela va faire une action, dont les malformations, au niveau de la barrière placenta.

Faire attention aux antidouleurs

En cas de douleur, la plupart des gens prennent du paracétamol. Pour les femmes enceintes, cet antalgique est conseillé en première intention. Comme pour tout autre médicament, il y a une certaine dose à respecter. Puis, il faut éviter de la prendre que si nécessaire. Si le paracétamol n’est pas suffisant, il faut demander au médecin de prescrire d’autres antalgiques. Les femmes enceintes peuvent prendre de la codéine ou des corticoïdes. Il y a aussi le tramadol. Si la douleur est très forte, il est possible de recourir à la morphine suivant la prescription du docteur. Notez tout de même qu’elle va rendre le battement du cœur du fœtus plus lent à l’imagerie. Ce qui va causer une gêne pendant les examens de contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench