Quel matériel pour faire du canoe-kayak ?

Le canoe-kayak est une activité très connue aux Jeux Olympiques depuis 1936. Ce sport nécessite l’utilisation d’une pagaie simple ou double afin de propulser l’engin. Cela dit, le canoe-kayak est une épreuve très amusante que sportive. En effet, il permet d’explorer la nature tout en naviguant tranquillement sur l’eau. Si vous voulez vous embarquer dans cette aventure, voici la liste de matériel qu’il faut avoir.

Quel matériel avez-vous besoin ?

En premier lieu, vous devez avoir un kayak. Les modèles plus larges et plats se destinent aux petites balades. Ils sont plus équilibrés. Si vous voulez faire des virées pendant la journée, il faut une embarcation plus étroite. Elle vous permet de glisser facilement sur l’eau. Contrairement aux versions rigides, les kayaks gonflables se transportent très aisément. Ces engins nécessitent une bonne pagaie. Si vous avez un canoë, vous pouvez utiliser un modèle à simple pale. Par contre, pour propulser un kayak, vous devez choisir une pagaie double. Cette dernière permet de ramer avec les deux mains sur les côtés. Pour les gilets, optez pour celui destiné au canoe-kayak, le gilet d’aide à la flottabilité. Ce dernier est conçu particulièrement pour sillonner l’eau douce. Si vous ne connaissez pas grand-chose en nage ou que vous baladiez en mer, portez un gilet de sauvetage.

Autres matériels importants pour faire du canoe-kayak

Le casque reste la solution idéale pour vous protéger en cas d’un choc ou d’une chute. Le modèle le plus léger reste celui en carbone. Celui-ci convient pour ceux qui pratiquent régulièrement le canoe-kayak. Très confortable, il a une mousse à l’intérieur. C’est aussi le casque idéal pour faire une compétition. Ensuite, préférez un modèle en plastique suffisamment solide lorsque vous naviguez en mer. Le casque à oreillettes s’adapte davantage pour une balade sur la rivière. Pour un maximum de protection, choisissez un casque intégral. La jupette est aussi indispensable en canoe-kayak. Elle permet d’avoir une embarcation plus étanche. Il existe des jupes en plastique et en néoprène. Les modèles courts et légers sont faits pour le slalom. Pour terminer cette liste, portez des chaussons néoprène antidérapant pour naviguer en temps froid. Si la température descend en dessous de10°C, il faut des botillons remontants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench